vendredi 23 décembre 2011

Passez tous un lumineux temps des fêtes !!!

Noël m'inspire pas beaucoup, laissons donc parler les images !!!




Joyeux Noël mesdames,,,,,,,,,



Z'et messieurs,,,,,,,



Yuan !!!

mercredi 21 décembre 2011

Des fois j'aimerais ça avoir un blog juste pour...

...Passer le temps
...Dire des niaiseries
...Témoigner
...Vibrer
...Partager
...Chialer
...Me faire de nouveaux amis
...Me faire de nouvelles amies
...Rendre hommage
...Danser
...Échanger
...M'exprimer
...Séduire
...Choquer
...Décompresser
...Consoler
...Brasser
...M'ostiner
...T'ostiner
...Émouvoir
...Brailler
...Faire brailler
...Consoler
...Me rassurer
...Faire réfléchir
...Rire (ajouté)
...Sourire (ajouté)
...Parce que j'adore
...Parce que je pourrais pus m'en passer
...Parce que j'ai un petit groupe de fidèles
...Parce que je veux pas les décevoir
...Parce que je peux ouvrir mon coeur
...Parce que tu es là pour moi
...Pour te dire merci, d'être là, d'être toi, silencieuse ou bavarde,
   silencieux ou bavard, mais tout de même là, sans conditions, fidèlement.
...Et toi , pourquoi t'aimerais ça avoir un blog ???

Yuan

dimanche 18 décembre 2011

mercredi 14 décembre 2011

Barbra blues, Sheryll rock, et Marie-Alice danse,,,,,

Question de changer le mood.

Trois filles, trois styles.

Stormy weather blues


Un classique du rock

Danser, danser

Avoue que la petite elle a du swing en batinsse.

Yuan

En faire des adultes responsables ???

T'ta l'heure, je termine ; «Cé qui, qui a mis la mélasse dans le fridge ???», 
et là je me dis, un ptit caoua mon Yuan ?

Why not s'tie, me répond-je.

Zip, zap, bistro, à deux porte de la shop.

Mollow, très mollow, la populace doit être en train de se courir de cadeaux de No Well.

Machinalement je grabbe un J .de M., incidemment un d'hier.

Généralement l'éducation des enfants, j'me mêle pas trop de ça principalement parce que je ne suis pas un père, ni même un beau-père.

Je feuillette et je feuillette, et là je tombe là dessus, ou plutôt ceci me tombe dessus.

Je copie l'entièreté pour te permettre de contextualiser.


La maman, face à divers comportements discutables demande à son ado, et qu'est ce que je devrais faire selon toi ?

La réponse, tu l'a vu comme moi.

"C'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas"

"C'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas", fock, comment ça donc on avait pas pensé à ça avant.

J'te vole du fric,,, c
'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas!
Je fais une poque sur ton char,,
c
'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas!
,
La ptite voisine est enceinte grâce à moi,,, 
c
'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas!
Je foxe mes cours à l'école,,,
c
'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas!
Je vend d'la dope,,,
c
'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas!
Je suis un bully, un intimidateur,,,
c
'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas!

Pourquoi s'arrêter aux ados.

J'danse toute nue pour payer ma dope,,,
c
'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas!
J'vend d'la dope aux danseuses,,,
c
'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas!
J'vend d'la dope aux kids à l'école,,,
,
c
'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas!
L'boss m'a crissé dehors parce que j'le volais,,,
,
c
'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas!
J'fais des ptites jobs de bras pour mes chums motards,,,
,
c
'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas!
Mes chums m'ont donné un territoire, j'ai du faire le ménage dans la concurrence, y en a un qui marcheras pus jamais, un autre qui lui reste juste un oeil,,,
,
c
'est simple, tu fais comme si ça n'existait pas!
Y voulaient me faire attendre pour entrer dans un after-hour, j'ai sorti mon gun, j'ai tiré, y a un flo qui est tombé, mort, sur place,,,
,
c
'est simple, ,,,non attend, c'est pus simple là, même que ça deviens crissement compliqué,,,,,,,la faute de ma mère ça,,,,,a me laissait tout faire,,,,m'man, m'man,,,,,,on peut tu faire 
comme si ça n'existait pas ???
côlisse m'man,,,,,on peut tu faire 
comme si ça n'existait pas ??? on peut tu ???

Côlisse,,,

Cé qui, qui a mis la mélasse dans le fridge ???

Update; Chuis toujours au 7ème ciel.



Un bon matin tu te lève et tu feele pour un bon plat de m'lasse.


La m'lasse moi ça me vient de mon enfance.


La mére croyait que c'était bon pour la santé la m'lasse, et je le croirait aussi.


Elle avait mitonné une concoction m'lasse/souffre pour ma soeur pour j'me rappelle pus quelle maladie, la grippe ? la fièvre ? la folie ?


(Pour la folie, ça a pas marché mais on t'aime pareil la grande.)


C'que j'oublierai jamais, mon olfactif me l'a gravé à jamais sur le disque mou, c'est les émanations,,,, POUACHE,,,, de quoi écoeurer une colonie de mouffettes.


On avait compris que c'était beaucoup plus une menace, qu'un remède, très jeune, j'ai connu ça moi, l'effet placebo.





Le fridge ? La m'lasse ? Rapport man rapport ?



Quand t'es dans l'attente de kekchose de BIG, de vraiment très, très Big, me semble que le temps passe comme de la mélasse que tu sort du fridge.


T'attend, t'attend pis t'attend.


Kess t'attend me diras tu ?


Chais pas trop, le timing, le bon timing, pour moi, pour l'autre. 


La dernière phrase est un gros mensonge, je sais très bien après quoi j'attend.


Tu vois, un move  comme celui qui se prépare aura un effet majeur non seulement sur ma vie, sur mon avenir, mais également sur bien des gens.


Des gens que je connais bien, mais aussi sur des gens  que ne connais que très peu, et dans tous les cas, des gens qui seront extrêmement surpris, voire choqués.


Si j'ai choisi de ne rien révéler ici, sur le bloye, c'est pour maintenir l'état d'esprit nécessaire, car je brûle, je bouillonne de te partager des bribes ou même la totalité de ce fascinant et passionnant développement.


Je sais que les chances que quiconque découvre, via ce carnet, ce qui se trame dans ma petite vie personnelle, sont tout près de nulles, néanmoins, question de discipline,  je préfère accorder mon monde virtuel à mon monde réel.


T'as pas appris grand chose, n'est-il-pas ?


Tu te sens niaisé ?


Faut me comprendre.


Faut me pardonner.


Je ne peux pas manquer mon coup, je ne peux pas tchoker, c'est trop big, c'est trop déterminant, c'est trop toute.*


Je veux bin cependant te lancer un os, un tout petit os, un osselet, un heureux petit osselet, voilà.


À l'issue de cette histoire il n'y aura aucun cocu ni cocue, ni de foyer brisé.


Yuan


* As tu remarqué que quand je cause sérieusement, la qualité de mon orthographe se bonifie.


samedi 10 décembre 2011

Kin, un oublié,,,,

En taponant dans mon éditeur,  j'm'ai rendu compte que j'avais rédigé ceci, et que, fouille moué pourquoi, je l'ai jamais publié.


J'y avait donné un titre pas possible, donc on va dire qu'y s'appelle « Ballade».


Légèrement diminué par une blessure, donc absent du travail,  je profite de cette magnifique journée d'Octobre qui se prend pour Juillet, pour rouler en bagnole façon pépère à chapeau.


Je suis parfaitement conscient que je suis en train d'induire une solide diarrhée au morveux qui me suit en faisant rugir son 1,5 litre.


Relaxe junior,  j'te torche par 0,1 litre de chambre de combustion (mon moteur est plus gros qu'eul tien, gnan,gnan,gnan), à moins bien sûr que tu aies essayé de bidouiller les systèmes d'injections de ton Accent 2001, auquel cas, profite à plein de ton statut d'automobiliste, ça achève.








 Dans tes rêves.






Dans la réalité.
Un ptit plaisir de la vie ça, modérer les ardeurs de notre belle jeunesse crinkée au Red Bull, ça favorise aussi le dialogue intergénérationnel "Otes toué donc d'din jambes vieux criss",,,,,,,,,,,,,,,,








,,,,,,,ce à quoi je ne manque jamais de répondre d'un geste amical.      










J'aurais aimé pouvoir te dire que je prend une salutaire marche de santé agrémenté d'un grand bol d'air, malheureusement ma blessure m'affecte le désormais célèbre dans les milieux sportifs, bas du corps.


J'essaye donc de retourner une situation malheureuse, en un bel après-midi de farniente.


À date, ça marche.


Y manquerait juss que mon ptit con se fasse coller par la S.Q., ça, ça ferait ma journée.


Yuan






jeudi 8 décembre 2011

Chuis à veille de tuer quelq'un,,,,,

Call pas les flics tu suite, d'toute façon tu peux pas m'en empêcher.


En plus de ça, y est bin d'accord pour mourir, c'est son idée, y a hâte.

Pourquoi y m'a choisi moi pour l'assassiner ?

Chuis le seul qui puisse qui m'a dit.

Ça serait ma quête à moi, mon Graal, ou dans le genre.

Et ça va me donner quoi tout ça ?

Oh ça va te donner,,,,tout et bien plus, t'as pas idée. Pour commencer la liberté, la liberté comme tu te souviens pus avoir connu.

La liberté ? Je suis pas libre moi ?

Pis cé qui qui te passe une pareille commande ?

Oh,,,, cé Lui ?

Lui ?

Ouais Lui,,, je peux quasiment pas lui refuser à Lui, pis y me dit que j'ai tout à gagner, y m'a jamais trompé Lui, Il a toujours pris soin de moi, çé vraiment le seul que je peux truster, pis la liberté çé tentant, non ?

Entéka, j'ai rien décidé encore, mais je serais vraiment pas cool de lui refuser ça à Lui.

Nébuleuse affaire, sombre destinée, funeste projet.

Dossier à suivre,,,


P.S.

Tu dois bin te dire "Y déraille le Yuan, un jour y plane, deux jours plus tard y veut tuer".

T'inquiète, appelle pas S.O.S. suicide, tout est sous contrôle, Lui s'occupe de tout.

Yuan

mercredi 7 décembre 2011

Marie-Élaine Thibert ? sérieux man ?

Premièrement, pas d'inquiétude, je suis toujours sur mon Méga-High, c'est pas le genre de truc qui s'estompe comme ça, comme c'est venu, j'en ai pour des mois et des années à ne plus toucher terre.

Maintenent, le billet.

Si tu m'avais dit qu'un jour je publierais un clip de cette chanteuse, on aurait eu une sérieuse et houleuse séance d'ostinage 
(Les puristes on se calme, je sais qu'il faut dire obstination, mais j'aime mieux ostinage.)

Il ne faut jamais dire fontaine je ne boirai pas de ton eau.

La particularité de la radio quétaine , c'est qu'elle fait tourner perpétuellement les mêmes 30 ou 40 tounes.

Or, inévitablement, aujourd'hui j'ai réentendu la chanson dont je te parlais dans "Jubilation, contentement, félicité,,,".

Là, j'ai compris.

C'est ça qu'on appelle un "Ver d'Oreille".

Tsé une toune que tu peux pas t'enlever de la tête, z'appellent ça un  "Ver d'Oreille".

Pas que j'aie quoi que ce soit contre Marie-Élaine Thibert, au contraire je la trouve très mignonne, bien foutue, elle a des yeux magnifiques, et une fort jolie voix.

Ce serait plutôt le répertoire qui me laisse indifférent.

Pour un vieux rocker comme moi, distillé aux excès des seventies, Alice Cooper, Frank Zappa, les frères Winter, Led Zep, une cute nana virginalement vêtue d'une blanche toge, ça me titille une fibre, bien sûr, mais pas la fibre musicale.


Et je pen en ense que j'aimerais tellement être à toi,
et je pen en ense à toua ha ha,

Je pouvais bin savoir les paroles, a répète toujours les mêmes.

Pis là, va pas envoyer de fric à ces numéro là, c't'un vieux clip ça.

Yuan

lundi 5 décembre 2011

Jubilation, contentement, félicité,,,

Ya plus que longtemps que j'ai pas bin feelé de même.

Y m'arrive, un truc formidable, une chance inouïe, un retournement tellement inatendu, et à un moment on ne peut plus parfait.

Ça fait des mois que j'y avait mis toutes mes espérances, toutes mes prières, tout mon positivisme, tout mon oumpff.

Investi tu dis ?
Mets-en Armand.


Je l'ai jamais vu venir, celle là, et pourtant je m'y préparais depuis longtemps.

J'en ai eu du mal à dormir.

À matin à la radio quétaine Marie-Élaine Thibert chantait une mièvre toune d'amour, et moi l'épais, je chantonnais avec elle, putain j'me r'connais pus.

J'ai l'impression que les potes au turbin se doutent, mais se tiennent coi, complices, peut-être, pas sûr.

C'est un champ que j'ai jamais abordé ici, trop personnel, trop touchy/feely, trop jardin.

J'ai tellement envie de raconter, y a tellement à raconter.

Mais je dois me restreindre, je ne puis en dire plus pour l'instant, tu vois, y a des enjeux, de sérieux enjeux, je dois en savoir un peu plus, en dévoiler un minimum, il en va du succès même de la suite des choses.

Donc «Jubilation, contentement, félicité,,,» se verra adjoindre l'appendice,,, À Suivre


See ya soon I realy,realy hope.


Yuan

samedi 3 décembre 2011

Réponse à Michèle.

  1.            Décidément tu m'inspire.
               C'est pas de moi mais c'est un grand classique

              Vivre au Québec.

    Août : Nous venons d'emménager dans notre nouvelle maison au Québec. C'est très beau ici, les montagnes sont si majestueuses. J'ai très hâte de les voir recouvertes de neige.

    Octobre : Québec est le plus bel endroit du monde. Les feuilles des arbres ont pris toutes les teintes possibles de rouge et d'oranger. Nous sommes allés nous promener en montagne et nous avons vu des chevreuils. Quelles créatures gracieuses! Ce sont certainement les plus beaux animaux de la création. Cet endroit est un paradis. Je l'adore!

    Novembre : La saison de chasse au chevreuil commence bientôt. Je ne peux pas croire qu'on puisse vouloir tuer un si bel animal. J'espère qu'il neigera sous peu. J'aime tellement le Québec!

    Décembre : Il a neigé hier soir. Nous nous sommes réveillés ce matin pour découvrir que tout était devenu blanc. On dirait une carte postale! Nous sommes tous sortis et nous avons déneigé les marches et l'entrée. Nous avons fait un combat de boules de neige (j'ai gagné) et, quand la charrue a passé, nous avons dû déneiger l'entrée à nouveau. Quel bel endroit! J'adore le Québec!

    Décembre : Encore de la neige hier soir. C'est merveilleux! La charrue (chasse-neige) nous a encore fait sa petite farce dans l'entrée du garage. J'aime tellement le Québec!

    Décembre : Encore de la neige hier soir. Je n'ai pas pu sortir de ma cour pour aller travailler. Je suis épuisé de pelleter. Crisse de charrue!

    Décembre : Il est encore tombé de la merde blanche hier soir. J'ai des ampoules plein les mains à force de pelleter. Je crois que le conducteur de la charrue se cache au coin de la rue et attend que j'aie fini de pelleter pour passer. Le calice de chien . . .

    Décembre : Joyeux sacrement de Noël!!! Encore de la tabarnak de neige. Si jamais je mets la main sur le calice de chien qui conduit la charrue, j'm'en va y faire faire un hostie de boutte sur les coudes! Je comprends pas pourquoi y mettent pas plus de calcium sur les routes pour faire fondre la crisse de glace.  


    Décembre : Encore de la merde blanche hier soir. Ca fait trois jours qu'on est pas sortis sauf pour pelleter la tabarnak d'entrée à chaque fois que le calice de sale passe avec son hostie de charrue. On peut pas aller nulle part ; l'auto est prise dans une montagne de calvaire de merde blanche. Le gars de la météo dit qu'il va en tomber encore 25 centimètres ce soir.

    Décembre : Le crisse d'innocent d'la météo s'est trompé. On a eu 60 centimètres de calice de merde blanche. Si ça continue comme ça, ce ne sera pas fondu avant le mois d'août. La charrue est restée prise dans le banc de neige sur la route et l'hostie d'écoeurant qui la conduit est venu frapper chez nous pour demander s'il pouvait emprunter ma pelle. Après lui avoir dit que j'avais passé au travers de 6 pelles pour pelleter toute la merde qu'il m'avait poussée dans l'entrée, j'y ai cassé la 7e sur sa crisse de tête.

    Janvier : On a fini par sortir de la maison aujourd'hui. On est allé au magasin pour acheter quelque chose à manger et en revenant, un calice de chevreuil s'est braqué devant l'auto et je l'ai happé. J'ai pour 3 000 $ de dommages. Crisse de chevreuil! Comment se fait-il que les hosties de chasseurs ne les ont pas tous tués au mois de novembre?

    Mai : J'ai emmené l'auto au garage en ville. Y'a toujours ben des crisses de limites!!! La tabarnak d'auto est toute rouillée à cause de l'hostie de calcium qu'ils mettent partout sur les routes.

    Mai : On a déménagé en Floride. J'peux pas comprendre qu'il y a du monde assez innocent pour vouloir vivre dans un crisse d'enfer comme le Québec!!!

              HoHoHo,,,,,, Yuan